Liaison inter-degrés : Assurer la continuité des apprentissages

mardi 11 décembre 2012
par  Alexandre BOTHUA
popularité : 3%

1. Les objectifs essentiels

1) À destination des usagers (élèves, familles), pour :

- faciliter l’adaptation des élèves ;
- assurer le suivi de cohorte et le suivi individualisé (à l’aide du livret de compétences) ;
- optimiser l’orientation des élèves (consulter à ce sujet la fiche Orientation) ;
- sensibiliser les parents.

2) À destination des personnels, pour :

- permettre des échanges de pratiques, la connaissance réciproque des programmes et la mise en place du socle commun (rompre avec l’isolement) ;
- croiser des exigences ;
- harmoniser l’évaluation.

3) Pour l’institution :

- favoriser la mise en réseau des établissements (carte des formations, carte des langues et des options, lien avec l’enseignement supérieur, ...), le plus souvent dans le cadre des bassins d’éducation et de formation ;
- mieux structurer les relations entre les établissements et leur environnement.

2. Les conditions de mise en place

1) Les indispensables :

- une équipe de pilotage (équipe de direction, professeurs principaux, conseillers principaux d’éducation, conseillers d’orientation psychologues, assistante sociale, ...) ;
- une personne référente par établissement ;
- un échéancier ;
- l’inscription au projet d’école et au projet d’établissement ;
- la participation des inspecteurs des 1er et 2nd degrés ;
- un outil de suivi des cohortes (très souvent base de données).

2) Cadre de travail possible :

- participation aux travaux de concertation des équipes pédagogiques des écoles primaires ;
- utilisation des heures supplémentaires effectives (HSE) et de l’indemnité de suivi et d’orientation des élèves (ISO) en secondaire ;
mobilisation du comité d’éducation à la santé et à la citoyenneté (CESC), avec construction d’un parcours sur plusieurs cycles (primaire et secondaire), ce qui permet de traiter les volets citoyenneté, santé, ... en fonction de l’âge des élèves ;
- travail en bassin ;
- élaboration du contrat d’objectifs scolaires dans le cadre du programme écoles, collèges et lycées pour l’innovation, l’ambition et la réussite (ÉCLAIR) et des Réseaux Réussite Scolaire (RRS).

3. Les modalités de mise en œuvre

Privilégier les projets communs. À titre indicatif : jumelages de classes, défis lecture, concours maths, devoirs-passerelles, projets sciences et technologie, environnement, citoyenneté, etc..

1) Pour les personnels

- Rencontres et échanges (comités de liaison) entre les personnels d’encadrement et les enseignants des différents niveaux. Par exemple : échanges à partir des résultats des évaluations de CM2, des éléments figurant au livret de compétences et de l’adaptation en sixième ;
- échanges sur les programmes, cycles d’études, mise en place d’activités fédératrices, continuité des enseignements (maths, langues, …), échanges de pratiques ;
- harmonisation des évaluations des acquis et des compétences entre les différentes écoles primaires et avec le collège ;
- transmission des bulletins de sixième aux écoles d’origine et, plus généralement, remontée des informations concernant le devenir des élèves (passage, redoublement, sortie) ;
- invitation des enseignants de CM2 et de troisième aux conseils de classes de sixièmes et de secondes ;
- stages d’une demie à une journée dans un établissement d’un autre degré pour les nouveaux enseignants ;
- continuité des évaluations du B2i, ASSR ;
- continuité des PPRE et des objectifs du socle commun : par exemple, lorsqu’un élève n’a pas acquis la totalité des compétences du socle commun, le livret personnel de compétences est transmis à l’établissement d’accueil (collège, lycée), où un bilan personnalisé doit être effectué.

2) Pour les usagers

- Accueil des élèves des classes de CM2 au sein de leur futur collège, que ce soit en période scolaire ou dans le cadre de l’école ouverte ;
- réunion d’information sur le collège à l’intention des parents des futurs élèves de sixième ;
- journée d’accueil de rentrée réservée exclusivement aux élèves de sixième ;
- visites d’établissements, immersion de collégiens (mini-stages) dans des sections de lycée (essentiellement LP) ;
- éducation à l’orientation en lycée, en poursuite des PDMF (parcours de découverte des métiers et des formations) initiés en cinquième ;
- mise en place d’un forum des formations et débouchés ;
- pour les classes de CPGE et BTS, suivi de cohorte et transmission des bulletins ;
- découverte et immersion d’élèves dans les sections de l’enseignement supérieur.

Article tiré de http://www.esen.education.fr/fr/

BO n°31 du 1er septembre 2011 - Scolarité du socle commun : continuité pédagogique

PDF - 38.9 ko
Scolarité du socle commun : continuité pédagogique

Navigation

Articles de la rubrique

  • Liaison inter-degrés : Assurer la continuité des apprentissages

Agenda

<<

2017

 

<<

Juin

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930