L’ORTHOGRAPHE À L’ÉCOLE ÉLÉMENTAIRE

Répérer et comprendre les erreurs des élèves pour mieux les aider
lundi 6 mai 2013
par  Alexandre BOTHUA
popularité : 3%

TYPOLOGIE DES ERREURS SELON LES CYCLES ET LES NIVEAUX

d’après Patrick Binisti


Selon l’âge et le niveau, des difficultés apparaissent au fur et à mesure que la découverte du système orthographique se complexifie. C’est pour cette raison que la fréquence des erreurs ainsi que leur type changent au fur et à mesure du cursus scolaire. Il est donc tout à fait normal qu’un type d’erreurs soit majoritaire à un moment donné de la progression. C’est ce que nous nommons les difficultés passagères. L’élève réclame le temps de comprendre un des divers fonctionnements de l’orthographe. Cette prise en compte est primordiale aux yeux de l’enseignant car elle lui permet de :

  • comprendre les priorités d’intervention ;
  • repérer les élèves en difficultés.

Si un type d’erreurs persiste pour un élève sur un niveau scolaire où il ne devrait plus le rencontrer, c’est que l’élève en question nécessite de l’aide. Cela signifie qu’il ne comprend pas encore, ou n’a pas pu comprendre, le fonctionnement orthographique en question.

Type d’erreurs GS CP CE1 CE2 CM1 CM2
Erreurs de type logographique
Erreurs de type phonographique (et/ou phonologique)
Erreurs lexicales portant sur les graphèmes
Erreurs lexicales portant sur les lettres finales muettes étymologiques
Erreurs lexicales portant sur les lettres finales muettes servant à la flexion et à la dérivation
Erreurs morphographiques portant sur les accords dans le groupe nominal minimal
Erreurs morphographiques portant sur les accords dans les différentes structures du groupe nominal
Erreurs morphographiques portant sur les accords sujet/verbe autre que participe passé
Erreurs de type homophonique

LES BESOINS DES ÉLÈVES PAR DOMAINES ORTHOGRAPHIQUES

1. Les besoins en logographie •Repérer des écrits dans leur environnement et plus encore découvrir le monde de l’écrit.

•Au niveau de la phrase orale : décompter le nombre de mots prononcés à l’oral afin d’en prendre conscience.

•Au niveau de la phrase écrite : repérer la majuscule, le point, le nombre de mots séparés par un espace.

•Au niveau du mot : décompter le nombre de syllabes afin d’en prendre conscience.

•Repérer et identifier leur prénom, ceux de leurs camarades, les mots usuels, les mots-outils, etc.
2. Les besoins en phonographie •Abandonner des stratégies phonocentrées fondées sur la représentation qu’une lettre suffit à transcrire un son.

•Comprendre que les graphèmes ne sont pas constitués seulement d’une lettre ; que les graphèmes sont donc aussi des séquences de lettres indivisibles.

•Repérer les graphèmes dans les mots irréguliers.

•Découvrir les règles orthographiques qui régissent les transcriptions des phonèmes, et en particulier les valeurs d’une seule lettre.

•Raisonner par analogie.
3. Les besoins en orthographe lexicale : les graphèmes, les lettres muettes étymologiques, les lettres muettes servant à la flexion et à la dérivation •Découvrir les rapports codifiés qui régissent les liens entre phonèmes et graphèmes.

•Acquérir et maîtriser les règles orthographiques d’encodage.

•Repérer et mémoriser les différentes graphies d’un même phonème.

•Repérer les graphèmes de la langue française et les mémoriser progressivement.

•Repérer les régularités orthographiques.

•Procéder par analogie afin d’émettre des hypothèses sur la graphie d’un mot de la même famille.

•Connaître les valeurs d’un graphème.

•Connaître les accents et leur importance.

•Comprendre le principe des lettres muettes d’origine étymologique.

•Comprendre les principes de la flexion et de la dérivation.

•Repérer et identifier, dans un mot, les marques muettes de flexion et
dérivation.

•Connaître, à l’oral, les formes flexionnelles des adjectifs et des noms communs au fur et à mesure qu’il les découvre.

•Mémoriser ces formes orales et écrites.

•Connaître les marques écrites du genre et du nombre des adjectifs et des noms communs.

•Manipuler le genre et le nombre des adjectifs et des noms communs à l’oral et à l’écrit.

•Construire des noms dérivés par l’usage progressifs des affixes.

•Mémoriser ces noms par leur usage et leur rencontre durant les différentes lectures.
4. Les besoins en morphographie : accords dans les différentes structures du groupe nominal et entre le sujet et le verbe • Connaître les constituants de la phrase.

•Catégoriser les constituants de la phrase.

•Repérer et identifier le nom et le verbe.

•Identifier le groupe nominal et le groupe verbal.

•Connaître les différentes formes syntaxiques du groupe nominal.

•Connaître et identifier les constituants du groupe nominal.

•Catégoriser les différents constituants du groupe nominal.

•Connaître les fonctions.

•Connaître les différents morphogrammes du nombre et du genre.

•Distribuer ces morphogrammes selon la classe du mot.
5. Les besoins en homophonie •Découvrir le principe d’homophonie.

•Repérer les homophones.

•Catégoriser les homophones selon qu’ils sont lexicaux, grammaticaux.

•Saisir leur sens par les structures syntaxiques, dans lesquels les homophones sont inscrits.

•Distinguer et classer les homophones selon leur sens.

•Découvrir l’homophonie verbale qui concerne les désinences et qui est source d’erreurs.

Agenda

<<

2017

 

<<

Février

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728